Comment faire une infolettre qui se démarque en 5 étapes

Avez-vous remarqué que même les plus gros comptes d’entreprise qui ont plusieurs milliers d’abonnés se retrouvent avec des résultats très décevants sur Facebook? Malheureusement, il faut maintenant payer pour se faire voir sur les médias sociaux.

L’infolettre demeure en 2020 un outil privilégié pour mieux communiquer avec vos clients ou prospects. Alors que les médias sociaux réduisent de plus en plus la place des entreprises dans les fils d’actualité, il est plus facile d’interagir par courriel avec vos contacts.

Avec les infolettres, vous pouvez vérifier que les destinataires ont bien ouvert et lu le message. Vous pouvez aussi vous assurer qu’ils ont cliqué sur les liens et vous pouvez les relancer!

Bref, nous avons remarqué au cours des derniers mois que l’infolettre était encore un des meilleurs moyens pour augmenter le nombre de vues ou de clics. Elle permet facilement de transformer un prospect en un client ou de fidéliser un client existant. Les résultats sont encore au rendez-vous!

Par contre, pour y arriver, il faut savoir se démarquer! Voici comment.

 

Segmenter votre liste de courriels

Tout d’abord, vous devez réfléchir à votre public cible. Si cela fait plusieurs années que votre entreprise existe, vous avez accumulé un beau nombre de contacts! Parfois, il faut travailler un peu pour les rassembler et les organiser (par exemple, en retrouvant vos cartes d’affaires, en utilisant vos contacts LinkedIn ou en fouillant dans vos anciens courriels).

Si vous dépassez quelques centaines de contacts dans votre liste d’infolettre, il est important de vous mettre à cibler vos envois. C’est-à-dire que vous n’envoyez pas la même infolettre à tout le monde, mais plutôt vous fragmentez votre liste en plusieurs petits groupes.

Selon votre domaine d’affaires, il y a plusieurs manières de fragmenter une liste :

  • Les clients vs les prospects
  • Les prospects presque décidés vs les prospects qui ne vous connaissent presque pas encore

Segmentations possibles pour les entreprises vendant à d’autres entreprises (B2B):

  • Le domaine d’affaires
  • Le métier
  • Le type d’entreprise

Segmentations possibles pour les entreprises vendant aux consommateurs (B2C) :

  • Les goûts
  • Le lieu de résidence

 

Évidemment, pour pouvoir segmenter de cette manière, il faut avoir la bonne information. Il faut alors rajouter tous les champs nécessaires dans le formulaire d’abonnement à votre infolettre sur votre site web. Pour récolter l’information sur des contacts déjà existants, vous pouvez par exemple lancer un concours pour que les abonnés fassent l’effort d’aller mettre à jour leur profil!

 

Personnaliser votre infolettre

Une fois que vous avez monté vos segments, il s’agit maintenant de personnaliser le message selon le public. Évidemment, cela vous demande plus de travail que simplement envoyer le même courriel à 1000 contacts.

Par contre, le résultat en vaudra la peine.

En personnalisant votre courriel, le destinataire se sentira visé et aura plus de chance de cliquer sur les liens offerts.

Pour simplifier la tâche, vous pouvez simplement modifier le petit texte d’introduction et laisser le même contenu par la suite. Vous pouvez aussi simplement changer les images.

 

Amuser, instruire ou informer, plutôt que vendre

L’infolettre doit s’intégrer dans votre stratégie de création de contenu. Pour que les gens aient envie de la lire et de continuer à la recevoir, il faut leur donner du contenu intéressant, amusant ou utile dans le cadre de leur fonction.

Une fois que vous aurez montré que vous êtes pertinent, le message de vente sera plus facile à intégrer. Par exemple, si dans une infolettre avec du contenu en apparence désintéressé, vous glissez un message de vente (nouvelle offre de service, nouvelle formation, événement à venir…), les destinataires seront plus réceptifs que si vous ne faites que leur envoyer des messages de vente.
Voici quelques idées de contenus intéressants pour l’abonné :

  • Article de blogue
  • Belles photos
  • Conseils en tout genre
  • Promotions ou concours

 

Pimenter un peu le tout

Évidemment, pour se démarquer, il faut pimenter un peu votre infolettre. Cela peut passer par le visuel : mettez de la couleur et de belles images! Vous pouvez également avec une mise en page d’infolettre qui se démarque.

Finalement, l’objet du courriel est très important, et particulièrement, les trois premiers mots. La mode en ce moment est d’y mettre des émoticônes. Si bien choisis, ils vont donner un peu de piquant à votre infolettre.

 

Automatiser au minimum

Ce point est en dernier, car pour fonctionner, il doit être bien dosé. L’automatisation excessive se voit et rend inconfortable les lecteurs. Bien utilisée, elle donne l’impression à votre public cible que vous êtes réactifs et bien organisés.

Par exemple, vous pouvez envoyer automatiquement une première infolettre à quelqu’un qui vient de s’abonner. Vous pouvez aussi envoyer un deuxième message automatique dès que quelqu’un a cliqué sur un lien. Ou alors, vous pouvez envoyer un courriel spécial lorsqu’une personne n’a pas cliqué sur votre lien et lui faire une offre encore plus alléchante.

Les solutions de gestion d’infolettres en ligne comme Mailchimp ou Dialog Insight permettent facilement l’automatisation. Cela vous fera gagner un temps fou!

Vous n’avez pas le temps de créer vos infolettres? Vous avez besoin d’un coup de main pour passer à la vitesse supérieure? Faites appel à Chacha Communications!